Le CBAE et le Club des Cent Cols


Le Club des Cent Cols c’est quoi ?

Il s’agit d’un Club (certains préfèrent la dénomination « Confrérie ») auquel on peut adhérer une fois franchis à bicyclette 100 cols différents dont au moins 5 cols de plus de 2000m.
Par centaine supplémentaire, il faudra au moins 5 nouveaux cols de 2000m.
Ainsi, par exemple, franchir 30 cols de 2000m vous autorise à déclarer un total de 699 cols différents.

Bien sûr, chaque grimpette n’est pas nécessairement synonyme de col.
Le Club des Cent Cols rédige et tient à jour des catalogues reprenant l’ensemble des cols homologués, essentiellement pour les pays d’Europe, que ces cols soient cyclables en vélo de route ou en VTT.
Pour les destinations plus lointaines non cataloguées, il est fait référence à des sources cartographiques locales.
Mais il est clair qu’on fait appel avant tout au bon sens des cyclos qui garderont en mémoire qu’un col doit au moins représenter un point bas entre deux points hauts.
C’est ainsi que le Mont Ventoux n’est pas considéré comme un col. Toutefois, si vous l’escaladez au départ de Sault ou de Bedoin, vous passerez nécessairement par le Col des Tempêtes (à 2 km du sommet) qui est un col homologué.

Au terme d’une année, chaque membre du Club des Cent Cols envoie à un délégué régional sa liste personnelle.
Elle reprend les nouveaux cols franchis au cours l’année écoulée.
Après vérification, la liste est prise en compte pour établir votre progression en termes de nombre de cols dans ce qu’on appelle le Tableau d’Honneur du Club.

Le Club des Cent Cols, c’est aussi un site à la disposition de ses membres: www.centcols.org

Et le CBAE dans tout cela ?

A la lecture du Tableau d’Honneur du Club des Cent Cols, on s’aperçoit vite que certains adhérents font une obsession du nombre de cols franchis…
Pour afficher plus de 3000 cols différents (c’est un exemple) il faut avoir énormément de temps libre et ne passer ses loisirs qu’à ça !
Tout en sachant qu’un moment donné, on épuise les cols disponibles dans les pays proches.

Il suffit de lire la superbe revue annuelle envoyée au printemps à chaque membre du club pour constater que de nombreux cyclos n’hésitent pas – photos à l’appui – à faire des randonnées impliquant du portage de vélo pour aller chercher des cols situés sur des GR ou des sentiers !
Loin de nous cependant de vouloir les juger.
Ce qui compte c’est d’apprécier ce que l’on fait !!!

Au CBAE, les membres de la Confrérie ont surtout un prétexte tout trouvé pour voyager et découvrir des régions et des pays qu’ils n’auraient sans doute jamais visités sans cela.
Et même mieux que cela puisqu’il s’agit d’en profiter d’une manière que seul le vélo autorise: hors des circuits touristiques habituels, proches des gens et au cœur la nature traversée.
A vélo, loin des circuits dominicaux habituels, la surprise et la découverte vous attendent au détour de chaque tournant, à l’entrée de chaque village, au pas de la porte de chaque auberge…

Ce sont les mêmes qui ont aussi découvert l’effort de l’ascension, couronné par le plaisir de l’arrivée au sommet.

Lequel n’a pas déjà connu la tentation d’aller chercher ce petit col, perdu au détour d’un chemin vicinal et qu’il faut aller gravir en s’écartant d’une départementale, au prix de quelques kilomètres supplémentaires ?

Certains se sont initiés à la lecture des cartes et se sont spécialisés dans la recherche de “nids à cols”, car le plaisir d’un voyage commence souvent par le vagabondage de l’esprit lorsqu’on se penche au-dessus des cartes Michelin ou autres.
Au Bol d’Air, nous sommes à l’affût des joies qu’offrent les voyages, ces moments de franche camaraderie.
Et que dire des innombrables souvenirs et anecdotes qui étayeront nos discussions et réunions à venir !!!

Certains diront qu’il n’y a pas lieu de gravir des cols pour voyager à vélo et faire de belles découvertes.
Tout à fait d’accord !
Mais une fois contracté le virus de la Confrérie, vous serez d’autant plus motivés pour voyager et découvrir de nouveaux horizons.

Voyages réalisés dans l’optique des Cent Cols.

Depuis la création du Cyclo Bol d’Air d’Enghien, que de voyages auront mené leurs participants au sommet de cols.
Du Chili au Vietnam, en passant par le Tour de France.
De Madagascar au Laos, en passant par Thonon-Trieste.
Dany, entre autres, est la mémoire vivante du club en ce qui concerne ces raids lointains.

Plus récemment et souvent plus accessibles, de nombreux voyages ont été organisés par notre club, avec l’idée, avouée ou non, d’une fructueuse récolte de cols:

  • Les Tatouilles de Dany dans nos Ardennes,
  • Cévennes en 2001,
  • Les Pyrénées et Andermatt en 2003,
  • Tour de Sardaigne en 2004,
  • Ténériffe et l’Ardéchoise en 2005,
  • Mittelwhir en 2006,
  • Tour de Corse en 2007,
  • Valloire et l’Assietta en 2008,
  • Beaujolais (50 cols en Rhône) en 2011,
  • La route des Grandes Alpes (Thonon – Menton) et Ottrott (route)en 2012,
  • Ottrot (VTT) et l’Auvergne en 2013,
  • La Transpyr (de St-Jean-de-Luz à St Cyprien) et Gérardmer en 2014,
  • Le Parc Régional du Bas-Rhin (VTT), la Drôme et Barcelonnette en 2015,
  • Pays Cathares et la Corse du Nord en 2016

Membres actuels du CBAE, actifs et non-actifs.

En 2016 sont actifs:

  • Dany Dehandtschutter 853 cols homologués franchis,
  • Pascal Declercq 780 cols franchis,
  • Bertil van Ertbruggen 648 cols franchis,
  • Ghislain Bekaert 602 cols franchis,
  • Alain Danniau 527 cols franchis,
  • Eric Lallemand 427 cols franchis.
  • Michel Segers 396 cols franchis.
  • Marc Schockaert 263 cols franchis,
  • Emile Durant 226 cols franchis,

Réunion annuelle CBAE/Club des Cent Cols.

Chaque année, en décembre ou au plus tard la première quinzaine de janvier, nous tenons une réunion autour d’un verre de l’amitié.
Nous en profitons pour mettre à jour nos listes respectives avant de les envoyer au délégué régional pour approbation.
C’est l’occasion aussi d’aider les “nouveaux” dans l’élaboration de leur liste.
C’est surtout le moment où les nouveaux projets de voyage sont proposés par ceux qui veulent bien les organiser. Une alternance est alors recherchée entre la récolte de “petits cols” et les “cols de + de 2000m” afin de permettre au plus grand nombre de progresser dans le Tableau d’Honneur.

Alors…

…Vous êtes Boldairien et intéressé (pour ne pas dire extrêmement tenté…) par ce qui précède ?
Parlez-en à un Centcoliste dont le nom figure ci-avant ou contactez Dany, Pascal ou Bertil.
C’est avec grand plaisir que nous répondrons à toutes les questions que vous pourriez avoir concernant cette saine passion: le vélo en montagne.

Dany, Pascal et Bertil.

Octobre 2016.